Souffle du Vent

Souffle du Vent

Bonne année du Dragon d'eau !

Cet animal mythique qui hiberne sous terre pour préserver sa vitalité (et dont le souffle fait les brumes qui s'échappent des cavernes pour s'enrouler dans les montagnes de la peinture chinoise) s'élance au Ciel à l'équinoxe de printemps et fait tomber la pluie qui féconde la Terre dans laquelle il pénétrera à l'équinoxe d'automne.

C'est l'emblème du Yang, de la puissance céleste et du pouvoir impérial : 9 dragons sculptés (9 est le nombre de la perfection céleste) désignaient les temples et résidences de l'Empereur. Mais, par son mouvement d'émergence et son mouvement d'immersion, sa phase de domination et sa phase de repli, il symbolise en fait à lui tout seul le changement, nature intrinsèque de l'univers, et son accomplissement dans les cycles qui organisent le perpétuel renouveau de la vie.

Symbole bénéfique par excellence il est le signe sous lequel il convient de relancer les projets et les actions interrompues et d'entreprendre de grandes actions nouvelles.
 

Les deux caractères cycliques qui désignent l'année à venir dans le système des « 10 Troncs Célestes et des 12 Branches Terrestres » sont Ren
et Chen .

Chen (5ième branche terrestre, 5ième heure, 5ième mois) est toujours associé au Dragon ; il évoque l'ébranlement, la mise en mouvement des hommes au printemps pour aller travailler aux champs et représenterait la germination (selon le Shuo Wen Jie Zi). Il symbolise le moment propice et faste pour entreprendre de grandes choses nécessaires.

Ren (9ième tronc céleste) lui est associé cette année (leur conjonction reviendra dans 60 ans, un « siècle » chinois, cycle complet du temps). Il évoque la position septentrionale (la Grande Ourse, centre immobile du Ciel autour duquel tourne l'univers) et donc analogiquement l'hiver et le « Mouvement de l'Eau » ou le Yin culmine et où renait le Yang. Il désigne d'ailleurs en médecine chinoise l'aspect Yang (actif) du Mouvement de l'Eau. Il représenterait le corps d'une femme enceinte, ayant conçu l'enfant qui va naitre.

On peut donc dire que l'expression formée par ce couple de caractères nous invite cette année à agir pour mettre en mouvement, à faire émerger pour le manifester ce que nous avons conçu en silence et dans le repli.

Que l'année du Dragon soit favorable à nos entreprises collectives en les récompensant d'un juste fruit et qu'elle apporte à chacun épanouissement personnel et élévation de l'Esprit.











25/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres